Il s’agit de la première finale de l’Amlin Challenge Cup pour le RC Toulon mais le directeur sportif du club varois, Philippe Saint-André, sait exactement ce qu’il en coûte pour gagner ce grand rendez-vous.

Alors que les Toulonnais font un pas dans l’inconnu en allant affronter les Cardiff Blues au Stade Vélodrome de Marseille dimanche après-midi, Saint-André a goûté au succès européen lorsqu’il a mené les Sale Sharks au titre il y a cinq ans.

« C’était sensationnel de gagner ce titre avec Sale mais c’était il y a cinq ans, cette saison à Toulon nous devons essayer de remporter un trophée ; c’est vital de conclure comme ça par rapport aux progrès que nous avons faits », a déclaré Saint-André, ancien ailier star de 43 ans comptant 68 sélections en XV de France, dont 34 en tant que capitaine.

« Toulon est un club possédant une grande histoire mais qui a connu des déconvenues pendant plusieurs années, et maintenant c’est bien qu’il soit de retour en force dans le Top 14 et en Europe. Terminer second du Top 14 était une bonne chose et cela était essentiellement dû au fait que la cohésion s’est vraiment installée au sein de notre groupe à la mi-saison. »

Toulon s’est incliné 35 à 29 face à l’ASM Clermont Auvergne en demi-finale du Top 14 samedi mais avait enregistré une série de 11 matchs sans défaite depuis la défaite 28 à 9 aux Saracens lors des phases de poule de l’Amlin Challenge Cup le 14 janvier, notamment deux victoires face aux deux finalistes de H Cup du Biarritz Olympique et de Toulouse, et ces 18 victoires en matchs de Top 14 représentaient plus que ce que les autres clubs ont réussi à faire et c’est une de mieux que le premier du tableau, Perpignan.

« L’Amlin Challenge Cup est une très bonne compétition qui suscite des passions et je suis extrêmement fier que nous soyons en finale », a-t-il ajouté.

« Les modifications introduites dans ce tournoi n’ont apporté que des bonnes choses en permettant aux trois deuxièmes de poule de H Cup de participer aux quarts de finale et d’avoir les Cardiff Blues, Gloucester et les Scarlets parmi nous a redonné un vrai coup de pouce à l’Amlin Challenge Cup. »

« Le fait d’avoir une équipe issue de l’Amlin Challenge Cup et une autre issue de la H Cup en finale prouve à quel point cette idée était super. »

« Nous sommes ravis d’avoir accompli tout ça cette saison et manifestement une bonne part de ce succès revient au fait que nous avons pu recruter des joueurs du calibre de Jonny Wilkinson, Joe van Niekerk et Juan Fernandez Lobbe. »

« Mais nous savons que la finale contre les Cardiff Blues sera des plus corsées. À la base, ils étaient en H Cup en début de saison mais depuis qu’ils sont arrivés en quarts de finale de l’Amlin Challenge Cup, ils sont venus à bout des Newcastle Falcons et des London Wasps à l’extérieur. »

« Ils possèdent des joueurs de qualité à tous les postes et surtout des arrières fabuleux et sont forts au centre avec des joueurs comme Jamie Roberts. Les Blues aiment jouer rapidement et au large, ils ont un buteur formidable avec Ben Blair et l’un des meilleurs piliers tête libre au monde, Gethin Jenkins. »

« Je pense très sincèrement que ce sera une rencontre formidable et surprenante, et nous allons essayer de remporter ce titre de l’Amlin dans un stade dans lequel nous savons que nous pourrons encore bénéficier d’un soutien incroyable. Nous le devons à nos fans de gagner un trophée cette saison. »